Manifesto

"Nous irons jusqu'au soleil"

 

C’est l’oeuvre de Ricardo Bofill, le célèbre architecte postmoderniste barcelonais né en 1939, qui est à l’origine des dessins de cette collection. Les formes et les couleurs qu’il crée, depuis les années 60, sont aujourd’hui encore, pour moi, d’une grande modernité et m’ont inspiré des géométries maximalistes et flamboyantes.

Les cartouches sont cette fois des néologismes d’écrivains ou de poètes. Une autre façon de s’affranchir des barrières du langage pour décrire de nouvelles sensations... ou en créer.

 
 

Moimoiïsme - Foulard en soie

n.m. Moi + moi + moi + moi.
étym. Néologisme forgé par Louis-Ferdinand Céline (1894-1961), dans le roman Nord.

"Il est très vilain de parler de soi, tout moimoiïsme est haïssable, hérisse le lecteur..."

  Pianocktail - Pochette pour homme    n.m.  Un piano qui permet, pour chaque mélodie jouée, de produire un cocktail dont la saveur rappellera les sensations éprouvées lors de l'écoute du morceau.  étym.  Néologisme forgé par Boris Vian (1920-1959), à partir de  piano  et  cocktail , dans le roman  L’Écume des jours .

Pianocktail - Pochette pour homme

n.m. Un piano qui permet, pour chaque mélodie jouée, de produire un cocktail dont la saveur rappellera les sensations éprouvées lors de l'écoute du morceau.
étym. Néologisme forgé par Boris Vian (1920-1959), à partir de piano et cocktail, dans le roman L’Écume des jours.

 

Touchatouïsme - Foulard en soie

n.m. Le fait d’avoir de nombreux centres d’intérêt dans des domaines variés mais de ne les étudier que de façon superficielle.
étym. Néologisme forgé par Jean Cocteau (1889-1963), à partir de la locution touche-à-tout.

 
  Àquoibonisme - Pochette pour homme    n.m.  Refus d’agir, de s’engager, dû au sentiment de l’inanité, de la stérilité de toute action envisagée.  étym.  Néologisme forgé par Jean Cocteau (1889-1963), à partir de la locution  à quoi bon , dans son  Journal d’un inconnu .  "Un poète est libre de ne pas suivre les rails de la science. De vaincre l’àquoibonisme."

Àquoibonisme - Pochette pour homme

n.m. Refus d’agir, de s’engager, dû au sentiment de l’inanité, de la stérilité de toute action envisagée.
étym. Néologisme forgé par Jean Cocteau (1889-1963), à partir de la locution à quoi bon, dans son Journal d’un inconnu.

"Un poète est libre de ne pas suivre les rails de la science. De vaincre l’àquoibonisme."


Amouracherie - Foulard en soie

n.f. Un engagement dans un amour peu justifié.
étym. Néologisme forgé par Joseph Delteil (1894-1978), à partir de amouracher.

"(sans compter quelques amouracheries, le dimanche ou dans les taxis, à temps perdu)"

  Une beauté subluminastrale - Kimono en soie    adj.  D’une lumière intense et fugace, plus suggérée qu’évidente.  étym.  Néologisme forgé à partir de  subliminale ,  lumineuse  et  astrale .

Une beauté subluminastrale - Kimono en soie

adj. D’une lumière intense et fugace, plus suggérée qu’évidente.
étym. Néologisme forgé à partir de subliminale, lumineuse et astrale.

  Edgarpoétique - Pochette pour homme    adj.  Qui rappelle l’atmosphère des nouvelles d’Edgar Poe.  étym.  Néologisme forgé par Jacques Audiberti (1899-1965), à partir de  Edgar Poe  et  poétique , dans son roman  L’Ouvre-boîte .  "Qu’un charcutier, parce qu’il a sa boutique carrefour de la Croix-Rouge, s’autorise à l’intituler “Charcuterie de la Croix-Rouge” est très edgarpoétique.”

Edgarpoétique - Pochette pour homme

adj. Qui rappelle l’atmosphère des nouvelles d’Edgar Poe.
étym. Néologisme forgé par Jacques Audiberti (1899-1965), à partir de Edgar Poe et poétique, dans son roman L’Ouvre-boîte.

"Qu’un charcutier, parce qu’il a sa boutique carrefour de la Croix-Rouge, s’autorise à l’intituler “Charcuterie de la Croix-Rouge” est très edgarpoétique.”


Nirvanescence - Foulard en soie

n.f. L’acte ou l’état de disparition graduelle dans le Nirvana.
étym. Néologisme forgé par Jacques Audiberti (1899-1965), à partir de Nirvana et evanescence.

  Phénixologie - Pochette pour homme    n.f.  L’étude du principe “Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme”.  étym.  Néologisme forgé par Salvador Dalí (1924-1989) et repris par Jean Cocteau (1889-1963), pour décrire sa poétique.

Phénixologie - Pochette pour homme

n.f. L’étude du principe “Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme”.
étym. Néologisme forgé par Salvador Dalí (1924-1989) et repris par Jean Cocteau (1889-1963), pour décrire sa poétique.

  L'Art du bavardinage - Kimono en soie    n.f.  Une discussion sans mesure et sans discrétion, légère et enjouée.  étym.  Néologisme forgé par Madame de Sévigné (1626-1696) à partir de  bavarder  et  badiner .  "Nous n’avons fait que bavardiner, et nous n’avons point causé."

L'Art du bavardinage - Kimono en soie

n.f. Une discussion sans mesure et sans discrétion, légère et enjouée.
étym. Néologisme forgé par Madame de Sévigné (1626-1696) à partir de bavarder et badiner.

"Nous n’avons fait que bavardiner, et nous n’avons point causé."


Abracadabrantesque - Foulard en soie

adj. Complètement incroyable.
étym. Néologisme forgé par Arthur Rimbaud (1854-1991), à partir de abracadabrant, en son poème Le Cœur volé.

"Ô flots abracadabrantesques
Prenez mon cœur, qu’il soit lavé.
Ithyphalliques et pioupiesques
Leurs quolibets l’ont dépravé !"

  Emportée par la foultitude - Kimono en soie    n.f.  Un grand nombre.  étym.  Néologisme forgé par Victor Hugo (1802-1885) à partir de  foule  et  multitude , dans  Les Misérables .  "Vous trouverez dans ces potains-là une foultitude de raisons pour que je me libertise."

Emportée par la foultitude - Kimono en soie

n.f. Un grand nombre.
étym. Néologisme forgé par Victor Hugo (1802-1885) à partir de foule et multitude, dans Les Misérables.

"Vous trouverez dans ces potains-là une foultitude de raisons pour que je me libertise."

  Coupdefoudrer - Pochette pour homme    verbe.  Provoquer une émotion amoureuse très forte et quasi instantanée.  étym.  Néologisme forgé pour Arthur Rimbaud et Paul Verlaine, à partir de la locution  coup de foudre .

Coupdefoudrer - Pochette pour homme

verbe. Provoquer une émotion amoureuse très forte et quasi instantanée.
étym. Néologisme forgé pour Arthur Rimbaud et Paul Verlaine, à partir de la locution coup de foudre.