tissu d'ameublement NIRVANESCENCE

tissu d'ameublement NIRVANESCENCE

153.00

Velours de coton,
imprimé en Italie.

Poids : 575 g
Largeur laize : 140 cm

Utilisation optimale : assises, coussins, éventuellement abat-jours.

À noter :

  • L'image ci-contre est une simulation à l'échelle, un shooting est prévu !

  • Pas de stock pour ce produit, qui sera imprimé à la demande. Les délais de livraisons peuvent varier de 1 semaine à 1 mois.

Avez-vous vu le papier-peint coordonné ?

Prix sur devis, me contacter pour plus d’informations.

épuisé
Cet article n'est pas disponible à la vente directe

L'HISTOIRE DU DESSIN

n.f. L’acte ou l’état de disparition graduelle dans le Nirvana.
étym. Néologisme forgé par Jacques Audiberti (1899-1965), à partir de Nirvana et de evanescence.

"(sans compter quelques amouracheries, le dimanche ou dans les taxis, à temps perdu)"

L'HISTOIRE DE LA COLLECTION

C’est l’oeuvre de Ricardo Bofill, le célèbre architecte postmoderniste barcelonais né en 1939, qui est à l’origine des dessins de cette collection. Les formes et les couleurs qu’il crée, depuis les années 60, sont aujourd’hui encore, pour moi, d’une grande modernité et m’ont inspiré des géométries maximalistes et flamboyantes.

Les cartouches sont cette fois des néologismes d’écrivains ou de poètes. Une autre façon de s’affranchir des barrières du langage pour décrire de nouvelles sensations... ou en créer.